Non classé

Retraite : nos conseils pour bien préparer votre départ

Comment bien préparer sa retraite ?

Plus que quelques années ou quelques mois, et vous entamerez une nouvelle étape de votre vie : le départ à la retraite. Vous vous demandez alors comment appréhender ce changement le plus sereinement possible. Comment fonctionne la retraite ? Quelles solutions pour optimiser vos dépenses ? Zoom sur les points à prendre en compte pour bien préparer votre retraite.

Comment fonctionne le système de la retraite ?

Appréhender le système de retraite français s’avère parfois difficile. Vous y retrouvez en effet plusieurs régimes répondant à la grande diversité des situations professionnelles. Si vous travaillez dans le secteur privé, votre retraite se constitue de deux parties, à savoir :

      • une retraite de base obligatoire. Elle sera versée soit par la Sécurité sociale, soit par la MSA,
      • une retraite complémentaire obligatoire. Celle-ci sera versée par le régime Agirc-Arrco.

Les cotisations salariales prélevées sur vos salaires tout au long de votre carrière contribueront à ces retraites. D’autre part, les employeurs versent également des cotisations qui entrent en jeu lors de la retraite.

Bien anticiper les dépenses : la clé d’une retraite réussie ?

Vous subissez mécaniquement une baisse de revenus en partant en retraite. Pourtant, vous devez continuer à couvrir les dépenses quotidiennes. Le budget évolue d’ailleurs avec l’âge. Certains postes de dépenses se réduisent tandis que d’autres prendront plus d’ampleur. Ainsi, pour bien préparer votre retraite, vous devez avant tout anticiper les évolutions de vos postes de dépenses. Ensuite, essayez de chiffrer et d’établir un budget approximatif pour connaître vos besoins en termes de finances à la retraite.

Seniors : quid des nouveaux postes de dépense ?

Qui dit retraite, dit souvent plus de temps libre. Ainsi, vos dépenses de sorties, de loisirs, de voyages, etc. risquent d’augmenter. C’est surtout le cas lorsque vous vous trouvez dans la troisième âge.

 

Durant le quatrième âge, votre santé sera votre point sensible. Là, vous devez vous attendre à consacrer un budget plus conséquent en termes de santé et services à domicile. Aussi, vous pouvez également envisager l’option maison de retraite. En conséquence, les mutuelles coûteront beaucoup plus cher avec l’âge. Dans certains cas, vous devez prévoir 200 euros par mois, voire plus, selon votre état de santé et vos besoins.

Quelles solutions complémentaires pour bien préparer la retraite ?

Vous contenter des retraites des régimes obligatoires risque de vous rendre la retraite difficile. Ainsi, optez pour des solutions complémentaires telles que

      • L’assurance vie : le couteau suisse de l’épargne. Cette alternative est accessible à tous et reste plébiscitée par près de 70 % des Français.
      • Le PERP : accessible à tous, il vous permet de vous constituer une épargne forcée en vue d’obtenir une rente à la retraite. Si vous êtes soumis à l’impôt sur le revenu, cette alternative se révèle la plus avantageuse. Elle vous permet en effet de déduire une partie de vos cotisations.
      • Le Contrat Madelin : réservé aux travailleurs non salariés, il vous permet de mettre en place une retraite complémentaire. De plus, vous déduisez une partie ou l’intégralité des cotisations. Vous pouvez déduire jusqu’à 73 000 € grâce au contrat Madelin.
      • La Préfon : consacrée aux fonctionnaires, elle a le même principe que le PERP.
      • L’immobilier locatif : idéal pour financer votre retraite à crédit tout en vous constituant un patrimoine immobilier.

Conclusion

Préparer votre retraite se fait le plus tôt possible pour mieux appréhender les dépenses et les contraintes liées avec l’âge. Pour vous aider à anticiper la retraite en toute sérénité, Santors met à votre disposition des conseils avisés et des astuces bien pensées.